Labirinti InTrastevere

Immagine: 
Labirinti InTrastevere
16/11/2021 - 13/03/2022
Museo di Roma in Trastevere

Un voyage photographique et audiovisuel expérientiel basé sur l'observation du 13e arrondissement, où les photographies et les images en mouvement catalysent l'attention, transférant à l'observateur non seulement des émotions, mais aussi des sentiments, des atmosphères et des pensées.

Photographies et images en mouvement, deux éléments capables de catalyser l'attention, de transférer à l'observateur non seulement des émotions, mais aussi des sentiments, des atmosphères et des pensées. C'est dans cette vision, en continuité avec ce qui a déjà été réalisé en 2019 au Musée de Rome au Palazzo Braschi et dans le but de proposer un parcours expérientiel basé sur l'observation du treizième arrondissement, que l'École de photographie et d'audiovisuel présente l'exposition Labirinti InTrastevere.

L'initiative est également l'occasion pour l'Académie des Beaux-Arts RUFA de célébrer le dixième anniversaire de l'école de photographie et la première année de la nouvelle école d'audiovisuel avec un projet créé par d'anciens diplômés et des étudiants de première année.

L'exposition "Labirinti InTrastevere" veut initier une réflexion sur le concept de la contemporanéité des images. Si la production et la consommation d'images photographiques ou animées se caractérisent par une multiplicité de supports technologiques, tels que les smartphones, les ordinateurs et autres variétés d'écrans, il est également vrai que l'exposition à une telle quantité d'images provoque une sorte de cécité symbolique, par laquelle on regarde sans voir, mais surtout sans se souvenir. L'exposition entend se concentrer sur le sens de la contemplation des images comme antidote à l'accélération de l'existence dictée par le labyrinthe du réseau digital.
Au contraire, il faut prendre exemple sur les artistes qui, généralement, après avoir longtemps voyagé avec leur esprit, arrivent à un endroit imaginaire où ils peuvent enfin exprimer leur monde intérieur avec leurs œuvres. C'est la nostalgie romantique d'une patrie perdue qui est reconquise par la recherche de l'absolu. Avant d'atterrir dans un endroit sûr, tout artiste doit naviguer dans un labyrinthe, physique ou mental, pour trouver une issue. Il s'agit d'une métaphore claire de la photographie : se perdre dans un immense labyrinthe afin d'obtenir la vision parfaite. Pourquoi ne pas imaginer le Trastevere comme un labyrinthe stratifié par l'histoire et les langues?

Le titre de l'exposition photographique "Labirinti InTrastevere", selon les commissaires, fait allusion à un Trastevere labyrinthique imaginaire, un espace à parcourir comme des nomades arrivant dans une terre à découvrir, un espace de transit entre le réel et l'imaginaire, où intérieur et extérieur, paysage et architecture, figures et fonds perdent toute référence rationnelle, pour devenir des traversées momentanées d'un temps précaire auquel on veut redonner le sens d'un instant parfait. Après tout, Covid a forcé une ségrégation dans un espace fermé caractérisé par des écrans numériques, où l'existence est apparue comme dominée par la logique algorithmique et les statistiques. Il est temps de recommencer à voyager et à se perdre dans des langues et des espaces imaginaires différents.

Outre l'exposition photographique, l'initiative propose également une série de projections où l'audiovisuel règne en maître.
L'objectif ? Imposer au regard un impératif spirituel : revenir au regard en s'accordant une pause qui redonne de la valeur au temps et à la réflexion, une pause dictée par les rythmes du Trastevere. 

Artistes en exposition
Sala Daguerre
Ginevra Brizioli, Anna Di Paola, Marta Ferro, Maria Vittoria Pecchioli, Benedetta Pionati, Claudia Rolando, Francesca Salvati.
Sala Lumiere
Leonardo Amorosi, Matteo Bonanni, Alice Brignone, Gabriella Carbone, Claudia Coppola, Agnese De Luca, Federica De Salvatore, Armando Egidi, Andrea Ferretti, Lorenzo Finardi, Alessandra Florea, Carolina Iaccarino, Sabina Ismayilova, Eleonora Marinanza, Emanuele Mazzone, Ayla Mueller, Mirko Pizzichini, Chiara Preti, Serena Radicioli, Guido Leon Salerno, Nicole Scilipoti, Lorenzo Teodosi, Tommaso Termine, Federica Troiani.

Informations

Lieu
Museo di Roma in Trastevere
Horaire

Du 16 novembre 2021 au 13 mars 2022
Du mardi au dimanche 10.00-20.00
Dernière entrée une heure avant la fermeture
Fermé
Lundi,  25 Décembre, 1 Janvier

Avant de planifier la visite, CONSULTEZ LA PAGE DES AVIS.

Billet d'entrée

Voir la page des billets
Entrée gratuite pour les détenteurs de la MIC Card

Informations

Tel. 060608 (tous les jours de 9h à 19h)

Promu par
Roma Culture - Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali

Organisation
RUFA

Services du musée
Zètema Progetto Cultura

Typologie
Exposition|Photographie
Commissaire
Raffaele Simongini e Alessandro Carpentieri

Salle de presse

Eventi correlati

Il n'y a pas des activités en cours.
20220205
1009971
Marta Ferro, Disorientamento, 2021
Museo di Roma in Trastevere
05/02/2022
Didactique pour tous
20220213
1009972
Benedetta Pionati e Francesca Salvati, In dark times you can see them shining, 2021
Museo di Roma in Trastevere
13/02/2022
Didactique pour tous
20220220
1009973
Anna Di Paola, Se ti dico Trastevere, 2021
Museo di Roma in Trastevere
20/02/2022
Didactique pour tous
Il n'y a pas d'activités en archive.